Confinement et crise de couple: éviter la rupture et retrouver l'harmonie

AAAAANBBVD


En ces moments difficiles de crise mondiale et de potentiel stress supplémentaire que nous impose le confinement actuel, voir se profiler une deuxième vague de problématiques plus larvées en y ajoutant une crise de couple pourrait aboutir à un horizon assez sombre avec une dégradation de l'équilibre de chacun au détriment de la relation. Au pire des cas une rupture pourrait advenir, encore plus difficile à concevoir dans de telles situations où au contraire l'entente, l'entraide et la solidarité entre conjoints devraient primer sur tout autre comportement déstabilisateur. Afin de mieux comprendre ce phénomène pour ne pas subir mais agir positivement il convient de connaître à la fois nos psychologies, lesquelles sont toutes différentes d'un individu à l'autre, mais aussi les bons réflexes pour vivre il est vrai dans un environnement fermé ou bien fortement restreint. Chaque personne et plus précisément un couple, sait d'emblée que l'espace vital est nécessaire, non seulement en ce qui concerne l'espace physique mais aussi l'espace mental, ce qui signifie que chacun se doit de respecter d'autant plus l'autre lorsque les conditions du contexte et de l'environnement immédiat se dégradent.

Se réserver des moments à soi lorsque l'on est en couple est déjà une nécessité afin de ne pas perdre son âme dans une fusion trop dévorante, ainsi les personnalités et caractéristiques se complètent au lieu de s'annihiler en cherchant à trop se ressembler, même en amour c'est la diversité du partenaire qui attire autant que les similitudes qui sont des liens utiles sans en devenir des chaînes lourdes à porter avec le temps. C'est encore cette indispensable pluralité des avis, des façons d'aborder les problèmes et de les résoudre qui forment cette force dans l'union en élargissant les potentialités communes et individuelles au sein du couple. Mais lorsque celui-ci se voit contraint dans ses mouvements, dans ses pensées et ses actes, alors il devient plus difficile de réaliser la cohésion, les liens se relâchent au profit de l'individualité et même parfois d'un égocentrisme exacerbé par un contexte dégradé.

En plus des embûches et tracas dudit confinement et évidemment de la cause première de celui-ci, le couple doit donc continuellement combattre ses penchants individuels et rétablir un équilibre salutaire (dans tous les sens du terme) sans arrêt attaqué de l'extérieur et de l'intérieur, une sorte de double peine à concevoir intelligemment afin de s'en protéger et de ne pas sombrer. Si de surcroît le couple a des enfants, imaginons une organisation au cordeau à mettre en place avec toute cette énergie qui sera bien entendu dispensée, pour ne pas dire dépensée au profit de la famille avec une fatigue cumulative pouvant ne pas améliorer les choses. Dans le cas le plus problématique où le couple était déjà en crise avant le confinement, ce dernier n'arrangera rien et pourra au contraire précipiter un éloignement presque impossible à réaliser dans la pratique…

C'est certainement le facteur d'usure progressive, jouant comme l'acide sur le métal, qui pourra faire rompre définitivement une relation déjà tendue, et détériorer celle qui semblait stable et positive auparavant. Alors comment aborder la situation au mieux selon ces cas de figure qui sont presque tous identiques quant au mode d'action négatif en présence mais totalement différents en terme de finalité, ceci selon les personnalités et assurément le contexte initial ? Un point commun sera impératif à gérer: ses ressources d'empathie et l'énergie nécessaire pour y arriver, avec cette capacité à savoir se préserver sans pour autant négliger autrui. C'est sur ce dernier point qu'il est complexe de savoir comment chacun va réagir dans une situation extrême ou très inhabituelle, où chacun se verra seul face à ses certitudes et à ses doutes, seul alors que le couple se positionne comme une construction à deux où la moindre faiblesse peut faire tomber la relation.

N'oublions pas que le confinement aboutit aussi parfois à de très paradoxaux résultats positifs si l'on sait profiter de certains à-côtés qui n'étaient pas à l'ordre du jour initialement. Par exemple, un couple confiné pourra avoir beaucoup plus de temps qu'auparavant ne serait-ce que pour assouvir plus généreusement ses penchants amoureux, disons le plus clairement pour avoir une activité sexuelle beaucoup plus intense, uniquement si évidemment leur forme physique et leur moral sont au beau fixe et non l'inverse (ce qui pourrait aussi hélas être le cas plus généralement). Autre paradoxe intéressant à noter: le mari infidèle ou la femme volage ne pourront pas aller voir facilement ailleurs, du moins pas avec autant d'assiduité ou de régularité qu'auparavant, ce qui pourrait aussi remettre sur les rails des couples en les réunifiant, par la force des choses… une cohabitation cloisonnée entraînant une proximité propice à réinstaller l'amour et la sexualité, les sentiments n'étant souvent pas loin derrière.

Mais si l'on y pense véritablement ce sont tous ces déséquilibres soudains qui posent le plus de problèmes car nous sommes habitués à ce que nos contextes ne soient pas autant bouleversés, notre flexibilité face à ces incertitudes et autres écueils du quotidien n'est pas à toute épreuve et montre ses limites dans ces situations hors du commun,lesquelles d'ailleurs remettent aussi en cause non seulement notre mode de vie amoureuse, familiale mais surtout plus globalement sociétale dans son entière et fondamentale remise en question (le mode de vie consumériste, mondialisé et libéral de nos sociétés ne semble pas "durable" au sens politique et économique, c'est un fait historique que nous souligne ce virus issu aussi du dérèglement tous azimuts actuel). Que ce soit l'énergie vitale individuelle pour y faire face ou l'énergie fossile plus générique, le même combat semble se profiler, une diminution drastique à entrevoir, d'une part chaque individu en dépensera d'autant plus qu'il cherche à rétablir un équilibre pour soi ou pour son couple, d'autre part le déséquilibre de nos sociétés énergivores risque de creuser encore le fossé environnemental à dépasser, entraînant les individus dans le même flux problématique et cercle vicieux…

L'énergie est donc soumise à rude épreuve, pour nos nerfs qui ont besoin de ce soutien constant en ressources, pour nos esprits afin d'en éloigner les mauvaises idées ou les doutes générant un horizon flou, enfin spirituellement car nous ne sommes pas que des êtres soumis à notre environnement extérieur mais aussi des êtres en résonance et en phase à tous les niveaux. Pour retrouver l'harmonie il faut donc soi savoir s'en donner les moyens (méditation, sagesse, ou parfois don personnel) ou bien prendre conscience que des professionnels peuvent apporter des solutions pour retrouver un regain d'énergie nécessaire au rééquilibrage à la fois personnel et conjugal. Dans le cadre de mon activité professionnelle je dispose de rituels spécifiques afin de redonner cette énergie vitale via des travaux de magie blanche associés à une analyse contextuelle qui permet d'élargir et d'éclaircir un horizon parfois peu ou de moins en moins visible, ainsi l'harmonie personnelle vient au secours du couple via celui ou celle qui désire resserrer les liens amoureux dans le couple, notamment en période difficile comme actuellement.

N'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement et ainsi commencer à analyser ensemble votre contexte souvent complexe à comprendre pour en trouver la ou les bonnes sorties, et pour retrouver cette harmonie qui saura restaurer celle du couple. Joignez-moi par téléphone dans un premier temps au +229 992 724 25

Merci de nous prendre contact:

CONCTATS

Téléphone: +229 992 724 25

Whatsapp: +229 992 724 25

EmaiL:maitregogovi@gmail.com

QUE LA BENEDICTION SOIT

Site web: http://www.maitre-voyant-gogovi.com